« Je vous encaisse… »

CIMG1072

Je ne crois pas être une puriste de la langue française. Enfin, je me soigne, quoi.

Il en faut beaucoup pour me hérisser le poil mais vraiment très peu pour me faire sourire. Alors, quand un garçon de café me dit sans ciller qu’il veut « m’encaisser », ça gigote dans ma tête.

La première fois que j’ai entendu cette expression après bien longtemps, j’ai dû regarder le pauvre serveur incrédule pendant plusieurs secondes avant de sortir mon porte-monnaie. J’ai failli glousser. D’accord, je n’ai pas seulement failli glousser. Si l’on pouvait glousser sous cape, je vous assure que je l’aurais fait. La prochaine fois, je ne manquerai pas d’y penser.

« Je vais vous encaisser », me dit-on. Et de m’imaginer me contorsionner pour entrer dans le tiroir-caisse. Une autre scène me voit couverte d’un cageot, littéralement encaissée.

😀